Psychologue pour thérapie contre le burn out (syndrome d’épuisement professionnel / fatigue chronique) à Bruxelles / Auderghem

Riwa Sabbagha
9 Avril 2024
Diogo Monteiro
22 Février 2024
C'est incroyable à quel point ce temps de réflexion et de conversation fait une différence dans ma vie et me fait évoluer. Je suis très reconnaissant à Marie pour tout le travail que nous avons fait, car cela m'a beaucoup aidé. Merci pour votre patience et votre engagement envers moi ! Tu es incroyable! À Demain :)
Luisa
7 Décembre 2023
Super, le lieu et calme et accueillant et la thérapeute fait du super bon travail, en une séance seulement beaucoup de fils ont été démêlés ! Je recommande !
Zoso 2
29 Novembre 2023
Marie joe is an exceptional psychologist, blending expertise with genuine empathy. Her insights are deeply helpful. Highly recommended for her compassionate approach and professional Help.
Lyan Porto
29 Novembre 2023
Marie Joe is a thought and careful listener, and I feel very welcomed by her approach. Yet, her strongest trait is her sensitivity in saying the sometimes difficult things we need to hear, and for that I am very grateful. She has been a tremendous help in my personal processes and I couldn't have done half of it without her.
Macarena Díaz
28 Novembre 2023
Marie Joe is an incredible therapist. She offers a safe space where I feel listened to and understood. We have gone through different aspects of my life, and I have been able to know myself better with her help. I feel really comfortable talking with her. She's fluent in English, so we can communicate perfectly.
Kristina Burum
16 Novembre 2023
Marie Joe is a non-judgemental, great listener with amazing people skills. She makes it very easy to open about one’s struggles and worries by creating a safe space for sharing. It’s convenient that she offers therapy both in online setting and in person. Highly recommend!

Définition du burn out

Le terme burn out vient de l’anglais et signifie « brûlé totalement ». Il désigne un état psychologique durable, fait de stress, de fatigue, de lassitude, voire d’épuisement allant jusqu’au dégoût de soi et d’autrui.

Il se produit le plus souvent dans le contexte professionnel, mais aussi dans le cadre familial.

Si vous pensez que vous êtes en état de burn out, je peux vous aider à en sortir.

Symptômes du burn out

Le burn out se manifeste par une série de symptômes souvent associés :

L’épuisement

La personne en état de burn out fait l’expérience d’une fatigue chronique et intense. Des expressions comme « Je n’ai plus la force (de me lever, d’aller travailler, de faire ce que je dois faire« , « Je suis au bout du rouleau » ou « J’en ai plus que marre » reviennent encore et encore dans les témoignages.

Cet épuisement fait souvent suite à une situation subie dans laquelle la personne est forcée de travailler ou d’agir : son employeur ou son rôle de dirigeant lui demande plus d’énergie qu’elle n’en a et depuis trop longtemps, ou son rôle familial ou social s’avère trop exigeant :

  • une secrétaire croule sous les dossiers
  • le PDG d’une entreprise au bord de la faillite doit se démener sans cesse pour sauver son entreprise
  • une étudiante en double cursus perd pied face à la masse de choses à apprendre et d’examens à passer
  • un cadre est pressuré par la direction pour obtenir toujours plus de résultats
  • une mère célibataire doit cumuler les emplois à temps partiel pour subvenir aux besoins de sa famille

Le dégoût

Le burn out s’accompagne fréquemment d’un profond sentiment de dégoût envers la situation qui le cause : l’idée même d’avoir à revivre encore et encore la même situation pénible cause aigreur, cynisme et mal-être. La personne ressent un écœurement envers le contexte professionnel, familial ou social, ses employés, ses supérieurs, ses collègues, sa famille, au point de devenir irritable voire agressive. Ce dégoût peut aller jusqu’à des pensées suicidaires : « Je dois en finir« , « Il faut que ça s’arrête« .

Le détachement

Par mesure d’auto-protection, la personne en burn out se détache et développe un sentiment d’indifférence envers ce qui lui tenait auparavant à cœur :

  • une avocate surmenée, qui luttait pour aider ses clients, laisse dorénavant passer les échéances judiciaires
  • un prof qui n’a plus le temps de corriger des centaines de copies se contente de mettre des notes un peu au hasard, sans même lire les productions des élèves
  • une chanteuse qui enchaînait les concerts cesse de venir aux répétitions et livre de piètres performances
  • un chef d’entreprise auparavant sérieux et responsable accumule les négligences et refuse d’étudier les problèmes du quotidien
  • une infirmière capable et engagée devient cynique et maltraitante, à force d’enchaîner les gardes, de subir des micro-agressions, de manquer systématiquement de repos et de considération

Types de burn out

Le burn out professionnel

Le burn out professionnel est le type le plus fréquent. Il est devenu un des principaux risques psychosociaux (RPS) de l’entreprise contemporaine, favorisé par des styles de management abusifs, notamment dans de grands groupes qui comptent des milliers d’employés, mais aussi dans des petites et moyennes entreprises (PME) qui, en temps de crise économique, de pandémie Covid ou d’inflation galopante, doivent s’accrocher pour survivre.

Parfois, une vie professionnelle déjà stressante s’aggrave du fait de harcèlement, de placardisation, de rétrogradation, de violence.

La vie associative peut également conduire au burn out : la présidente, le trésorier, le secrétaire, ou les bénévoles d’une asso ne savent plus où donner de la tête et, devant l’énormité de la charge de travail peu valorisée, perdent le sens de ce qu’ils font.

Le burn out parental et la charge mentale

Le rôle de parent peut conduire au burn out :

Père ou mère célibataire

Un père ou une mère élevant seul-e ses enfants, et devant aussi travailler pour nourrir la famille, s’expose à un burn out : le temps et l’énergie manquent cruellement pour assumer tous les rôles. Il suffit alors d’un ou plusieurs accidents de la vie, même mineur – une maladie, une panne de voiture ou d’appareil électroménager, un manque temporaire d’argent – pour que la personne perde pied.

Avoir un ou plusieurs enfants à charge, surtout en bas-âge, demande une attention de tous les instants, épuisante à la longue, tandis que les exigences du travail ne cessent de peser.

La charge mentale des femmes

Dans une société qui reste inégalitaire à de nombreux égards, de nombreuses femmes éprouvent une « charge mentale » tout simplement trop lourde à porter, cumulant leur rôle de mère, de compagne ou d’épouse, le reste de la famille, la vie sociale, les tâches ménagères, le travail, les contingences matérielles, les aléas corporels (règles douloureuses, migraines…)

Le cumul de toutes ces charges provoque un syndrome d’épuisement et la femme se retrouve incapable de remplir aucun de ses rôles.

Une psychologue vous aide à soigner votre burn out et à reprendre le contrôle de votre vie et de votre santé

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Scroll to Top